Chroniques du Zéphyr – 19 – Renouveau

Bonjour à tous! Peu importe l’instant choisi pour lire cette chronique, voici un moment qui s’offre à vous, un nouveau départ. N’est-ce pas magnifique de savoir que rien n’est permanent? J’admets que cet aspect se veut aussi terrifiant, mais ainsi sont les règles du jeu auquel vous faites partie, que vous en soyez conscient ou non.  Mais là n’est pas la question. Avez-vous pris des résolutions qui vous semblent improbables à tenir, des dépendances qui hantent sans cesse votre existence ou encore des pensées récurrentes ne voulant pas nécessairement votre bien? Bonne nouvelle, vous êtes normal, car vous êtes des explorateurs, donc toujours à la recherche de la découverte de votre être. Avant de vouloir croire au miracle, il faudrait savoir ce que vous voulez réellement, n’est-ce pas? Je sais que je me répète avec l’idée de prendre du recul, mais souvent, l’effet grandiose vous submerge et vous fait perdre de vue vos véritables objectifs. Souvent, on préfère se conforter dans ce qu’on croit sans valider l’information interprétée par notre inconscient. Évidemment, l’art de se comparer peut devenir un piège facilement dénaturant. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions: il n’y a que des apprentissages. Surtout, tout est naturellement en changement et la nature nous le démontre sans cesse. Rien ne reste fixe à tout jamais! Donc, à tout moment, vous pouvez rectifier vos objectifs, changer vos rêves. Vous avez le droit d’être malheureux, triste, en colère. En fait, ce sont des émotions saines, du moment qu’on n’y reste pas accroché à se noyer avec elles. Le contraire est aussi vrai avec la joie et le bonheur. Il est important de rendre grâce de leur présence, sachant que ces états aussi sont passagers. Tels la lune et le soleil, ou encore les saisons qui valsent autour de nous à chaque moment. Et pour les plus réticents, n’oubliez jamais que vous êtes un miracle, sinon vous ne seriez pas sur cette planète.  Après tout, n’êtes-vous pas le vainqueur d’une course éreintante au moment de votre création? Je vous souhaite un heureux nouveau départ perpétuel.  Il n’en tient qu’à vous de décider de sa direction.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close